Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Christian TRAN (ISTEC 2014), Senior Recruiter chez Booking.com

Diplômés

-

13/07/2020

Quel est ton parcours professionnel et surtout ton métier actuel ? 


Après avoir fait du recrutement pendant deux ans sur Paris pour une entreprise du consulting IT, j’ai déménagé à Amsterdam pour revivre une expérience à l'étranger et je suis maintenant Senior Recruiter chez Booking.com. 


Mon rôle consiste à recruter des experts pour le département de la sécurité (cyber sécurité, fraude, ingénierie des systèmes) dont la mission est de sécuriser les données de nos clients et employés. J’ai eu l’occasion de manager une équipe et je suis aujourd’hui en charge du coaching de nos équipes de recrutements, ainsi que de la formation de managers opérationnels sur la conduite d’entretiens.



Pourquoi Booking ?


Ayant travaillé dans le domaine de l’IT, Booking était l’endroit rêvé pour vivre la culture “tech”. Une culture de l'expérimentation qui encourage chaque employé à tester et implémenter de nouvelles idées en autonomie. C’est un environnement diversifié avec plus de  100 nationalités et où chacun peut être soit même quel que soit sa personnalité, son orientation sexuelle ou ses préférences vestimentaires (...et oui, se promener en kilt et pantoufles - c’est possible).



Connaître ses valeurs est une boussole qui nous aide à naviguer les périodes de changements.


Comment   Booking a agi face à la crise sanitaire du Covid ?


Nos équipes de sécurité et IT ont très vite enclenché le plan de crise pour protéger nos employés. Etant donné que la majorité de nos employés avait déjà leur propre ordinateur portable, nous avons pu très vite continuer à travailler virtuellement. Nous avons beaucoup utilisé Workplace (la version professionnelle de Facebook) pour communiquer avec nos employés sur l'évolution du Covid et l’impact sur notre mode de travail. Certains de nos collègues n’ont pas pu rentrer à temps dans leur pays de travail donc nous avons fourni des solutions d'accès à distance et envoyer des ordinateurs portables où c'était possible.


Comment les équipes travaillent, quels systèmes ont-t-elles mis en place ? Quels sont les méthodes des équipes pour rester motivé durant cette période compliquée ?


Les premiers challenges ont été d’augmenter la bande passante de nos serveurs pour que tout le monde puisse se connecter au réseau booking à distance de manière sécurisée au niveau mondial (17,000 employés). Notre priorité a été le bien-être de nos équipes, notre département RH a créé des formations pour aider les managers à manager leurs équipes virtuellement (communication fréquente, jeux en ligne en équipe). COVID a aussi coïncidé avec notre ‘well being month’ en mai où nous avons organisé des conférences virtuelles autour de la santé mentale, la gestion du stress et nos employés ont eu un accès gratuit à une hotline de psychologues.


Comment penses-tu que l’on peut obtenir l’adhésion et la motivation de ses équipes quand elles traversent une période compliquée ?


La première chose est de reconnaître que nous ne travaillons pas simplement de la maison, mais que nous sommes en confinement et que nous essayons de faire du mieux que nous pouvons. Reconnaître que les conditions de travail ne sont pas les mêmes que l’on soit seul ou avec une famille à gérer et donner la liberté de gérer sa charge travail réduit le stress de l'employé. La deuxième chose est d’encourager la communication continue (augmenter la fréquence des réunions d'équipes par semaine et réduire sa durée) ce qui nous permet de partager nos progrès envers les objectifs. 


Quels conseils donnerais-tu aux étudiants et aux jeunes diplômés pour réussir dans le monde professionnel en perpétuel changement et avec les perturbations liées à cette période particulière ? 


Connaître ses valeurs est une boussole qui nous aide à naviguer les périodes de changements.

Être curieux et utiliser le networking permet non seulement de confronter la réalité avec des professionnels, mais aussi de valider les idées de carrière. 


Quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent comme toi partir travailler à l’international ? 


Je conseillerais d’identifier les offres (en anglais par exemple) dans le pays ciblé pour trouver les entreprises internationales sur LinkedIn, car elles sont plus susceptibles d’embaucher des expats. Certaines mentionnent  l’aide au déménagement par exemple dans leurs offres (Booking.com a pris en charge la logistique, l’administration et coût de mon déménagement). Je recommande aussi de se créer un cercle d’amis assez rapidement, cela peut se faire à travers le travail et la rencontre de groupes d'expatriés sur facebook ou meetup.com


Quels sont les meilleurs souvenirs à l’ISTEC ?


La vie associative et les événements étudiants, le semestre à San Francisco et le Master Développement Durable qui a été mon année préférée durant ces cinq ans.


316 vues Visites

1 J'aime

  • Tourisme
  • Digital
  • International
  • Recrutement
  • Cyber sécurité
  • Etudiants
  • Diplômés
  • ISTEC
  • ISTEC Réseau
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Diplômés dans les médias

Ken KAKENA (ISTEC 2012), Co-fondateur de Wizall, met le cap sur la finance inclusive

photo de profil d'un membre

Patricia Cabeço

20 novembre

Diplômés dans les médias

Interview de Caroline SEMIN (ISTEC 2016), Présidente Directrice Générale de Semin

photo de profil d'un membre

Patricia Cabeço

20 novembre

Diplômés dans les médias

Interview de Josselin MARTIN (ISTEC 2006), Directeur Général de Genius

photo de profil d'un membre

Patricia Cabeço

02 novembre