logo
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Interview de Michael VIVIANI (ISTEC 2005), Area Development Manager Americas & Russia chez Hermès Homme

Diplômés

-

22/05/2017

Quel a été votre parcours professionnel depuis l'ISTEC ?
J’ai tout d’abord eu l’opportunité de rejoindre Sinv_, groupe italien qui dessine, produit et commercialise des marques de vêtements et accessoires sous licence, telles que See by Chloé, McQ Alexander McQueen, RED Valentino, au poste de Retail Manager Europe. Cette expérience m’a donné la chance, dès le début de ma carrière professionnelle, de réaliser deux souhaits forts : évoluer dans la mode et aborder le contexte international. Au-delà de cette ambition personnelle, travailler dans un groupe avec plusieurs marques, qui ont toutes des univers très différents, a été l’occasion d’acquérir une vision globale de l’industrie de la mode et de sa distribution.

Après 5 années passées chez Sinv_, j’ai intégré Catherine André en tant que Sales & Export Manager Monde. Cette belle réalité française familiale, m’a donné les clés de son développement international, me permettant de me confronter à de nouveaux marchés, avec des problématiques aussi passionnantes que différentes, par rapport à celles connues jusqu’alors.
 
En 2012, j’ai eu le plaisir de rejoindre la maison Hermès, en qualité d’Area Development Manager Amériques et Russie, pour le Prêt-A-Porter Masculin. J’ai aujourd’hui l’opportunité de représenter ces collections Masculines, aussi bien sur des sujets commerciaux que sur des sujets « image », pour des marchés pour lesquels j’ai des affinités particulières. Le meilleur exemple est le Mexique, pays que j’ai eu l’occasion de découvrir pour la première fois lors de mon semestre à l’étranger en 3ème année de l’ISTEC.
 
Le goût pour la perfection, qui fait d’Hermès la maison la plus luxueuse et prestigieuse du monde, m’a séduit dès le premier jour et est aujourd’hui un élément moteur de ma vie professionnelle.
 
Présentez-nous la maison Hermès et votre poste
L’histoire d’Hermès commence en 1837. Thierry Hermès alors âgé de 36 ans, vit à Paris depuis quelques années lorsqu’il ouvre sa petite boutique en tant que maître artisan harnacheur sellier. Son métier consiste à concevoir et à fabriquer des harnais et différents équipements pour chevaux qu’il vend ensuite dans son magasin. En 1867, trente ans après l’ouverture de la boutique, Hermès est récompensé par la médaille première classe lors de l’exposition universelle de 1867. À partir de là, le succès est fulgurant : le tsar Nicolas II lui passe commande pour équiper ses chevaux. La clientèle d’Hermès devient une clientèle prestigieuse et la marque gagne sa place dans le monde du luxe.
 
Aujourd’hui, la maison Hermès propose des produits de luxe, dans plusieurs domaines (la mode bien sûr, la maroquinerie, les arts de la table, l’horlogerie, l’équitation…).
L’ambition de la maison, celle de créer des produits d’une qualité inégalable en alliant tradition et modernité, se ressent au quotidien, à tous les niveaux. L’artisanat est une particularité forte de la maison, la plupart des opérations ne peuvent être réalisées qu’à la main. L’aspect novateur de la maison Hermès est également une des spécificités qui l’a menée au succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Nos collections de Prêt-à-Porter n’hésitent pas à bousculer les codes établis de la mode. Ce goût de l’inattendu, mêlé à la grande qualité française de nos produits est incontestablement une des clés du succès d’Hermès.
 
Mon poste à plusieurs objectifs : contribuer à la conception des plans de collection, accompagner nos acheteurs dans la construction de leurs sélections, former chaque saison l’ensemble du réseau de distribution de mes zones aux nouvelles collections, développer l’activité Sur-Mesure, soutenir l’activité commerciale et enfin veiller au respect de l’image de marque, au respect des collections, dans l’ensemble des 49 points de vente que je suis.
Une spécificité forte est que ma fonction me donne la possibilité d’être en contact de multiples interlocuteurs : du studio de création à la production, du service Sur-Mesure aux différentes filiales… Autant d’opportunités de découvrir de nouvelles réalités chaque jour.

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants et aux jeunes Diplômés qui souhaitent travailler dans le Luxe et à l'International ?
Le luxe et la mode sont des mondes où la passion est essentielle. La passion pour son métier, bien sûr, mais aussi la passion pour le geste d’un artisan, pour la rareté d’un produit, pour la beauté d’une création.
La passion amènera naturellement la curiosité, notion fondamentale à mes yeux. S’inspirer, regarder, étudier, comprendre, demander, écouter… autant de petits détails qui peuvent faire la différence, surtout dans un contexte international, afin de déchiffrer les différents marchés et leurs cultures, ou encore, pour anticiper de nouvelles tendances.
La personnalité, le comportement, les qualités intrinsèques à la personne sont tout aussi importants que les connaissances acquises durant les études.
 
Quels conseils donneriez-vous pour réussir et évoluer dans son parcours professionnel ?
Le monde du travail est un environnement très concurrentiel, où on demande toujours plus de rapidité, de talent et d’efficacité. Ces facteurs ne sont pas uniquement liés à l’apprentissage scolaire, mais aussi à la personnalité ! Il ne faut pas avoir peur de se fixer des objectifs ambitieux, sans oublier d’être réaliste. Se fixer des objectifs est essentiel pour piloter sa carrière professionnelle, tout en identifiant les facteurs clés qui mènent au succès.
Mettez-vous en danger ! Ne soyez pas focalisés sur la technique ou la théorie, mais observez comment évolue le monde autour de vous ! Faites des choses que vous ne maîtrisez pas forcément. Je pense que les meilleurs ne sont pas ceux qui connaissent parfaitement leur métier, mais au contraire, ceux qui ont une connaissance de l’environnement, qui permet une prise de recul plus pertinente et efficace.

Quels sont vos meilleurs souvenirs d'étudiant à l'ISTEC ?
Bien que je sois naturellement tenté de répondre : les soirées istéciennes… je dirais qu’il y a deux souvenirs marquants. Tout d’abord mon semestre au Mexique, qui a été une expérience inoubliable et qui m’a véritablement changé. Le reste est lié aux personnes rencontrées durant ces 4 belles années : professeurs, intervenants, professionnels et sans oublier ceux qui, de camarades d’ISTEC, sont devenus mes meilleurs amis.
 
Contact Michael Viviani via l'Association des Diplômés ISTEC

451 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Diplômés

Retour sur la soirée Voeux ISTEC 2019 et Remise des diplômes VAE P2018

User profile picture

Association des Diplômés - Clémence LACOSTE

16 janvier

1

Diplômés

Soonvibes, l'agent d'artistes qui surfe sur le streaming musical

User profile picture

Association des Diplômés - Clémence LACOSTE

22 novembre

Diplômés

Visite de la Fédération Française de l'Apéritif pour les étudiants chinois du MBA ISTEC !

User profile picture

Association des Diplômés - Clémence LACOSTE

31 octobre

2